Quelque(s) Chose(s)

[ textes images sons articulations ]

sinon comment

vendredi 10 août 2012

Je prends appui sur l’inconnu, je prends appui sur ce qui tangue, sans adjectif, sans adverbe accolé, sans étalons, ces poids morts. J’apprends peau à peau. J’ai déjà parcouru le monde, et au plus loin – à cause des différences, non pas des kilomètres – les principales découvertes touchaient à quelque chose de confusément déjà là en soi, sinon comment.

< >